Accueil > News > La parole à Frédéric Renotte


La parole à Frédéric Renotte

lundi 28 janvier 2019

  • Qui êtes-vous?

Je suis licencié agrégé en kinésithérapie à l'Université Libre de Bruxelles. Depuis 1995, je suis maître-assistant et chercheur à la Haute École Condorcet de Charleroi.

Je suis également préparateur physique (Royal Union Saint Gilloise, RWDM, FC Brussels, KV Mechelen, Équipe nationale du Burkina Faso, Royal Sporting Club de Charleroi, Royal Antwerp Football Club).

  • L'Observatoire du Sport de Charleroi, qu'est-ce que c'est?

L’activité physique et une bonne hygiène de vie font partie des facteurs améliorant la qualité de vie. A la HE Condorcet, nous sommes intimement convaincus que la pratique d’une activité sportive régulière est une bonne « ordonnance médicale  ». Elle permet de lutter contre l’ankylose et l’ostéoporose, contribue au développement musculaire harmonieux, réduit le surpoids , augmente le débit cardiaque, régularise la tension artérielle, assure un bon drainage des sécrétions bronchiques et diminue le risque de développer des problèmes mentaux .

L'Observatoire du Sport de Charleroi de la Haute École Condorcet mesure ces différents indicateurs physiologiques et psychométriques sur les différentes populations qui la fréquente.
Créé en 2015, il est tenu et dynamisée par les étudiants de la section kinésithérapie de 3ème bachelor et 1ère master de la Haute École Condorcet. En effet, cette plateforme s’est ouverte en tant que lieu de stage pour ces étudiants, ce qui en assure la gratuité  des services pour le public. Ces étudiants sont bien entendus encadrés par des maîtres-assistants de la Haute École.
 
L’un des intérêts majeurs de l’Observatoire du sport est d’insérer ces jeunes étudiants dans le monde professionnel, de les rendre « acteurs  » de leur apprentissage. Le plus souvent, les étudiants en stage de kinésithérapie dans les hôpitaux, en cabinets libéraux ou centres de rééducation sont des « suiveurs  », ils suivent leur maître de stage référent, sans se mettre eux-mêmes dans des situations dans lesquelles ils seront confrontés à l’avenir.
 
Les étudiants gèrent donc de manière autonome cet espace. Sans le vouloir, un modèle pédagogique dit de « pédagogie entrepreneuriale » s’est ainsi créé. 

  • Quel est le soutien dont à bénéficié le projet ?

Le CPAS de Charleroi, la ville de Charleroi (échevinat des sports), le réseau hospitalier de Charleroi.

La Haute École Condorcet qui héberge l'Observatoire du sport.

  • Aujourd'hui, où en est votre projet?

Une thèse de doctorat est en cours avec la faculté de psychologie de l'UMons.

Retour à la liste des news